04 mars 2008

Pour répondre (enfin) à Diane

J’ai du mal à en parler, à raconter, et pourtant avant je racontais le quotidien, l’anecdotique, je le fais toujours, pour parler du boulot. Mais là je sais pas. D’abord j’ai peur de dénigrer, de vexer, ensuite, et bien ça me fait mal, de l’aimer tellement, alors que finalement, je la connais si peu, et puis tout passe si vite que je m’enivre de chaque seconde.

Ca fait sept mois maintenant. Tout d’abord, j’aime ma vie ici, j’aime mon appart, bien plus vaste que mon petit studio en France. J’aime mon collège, malgré ces défauts, j’aime mes collègues, et dans l’ensemble j’aime beaucoup mes élèves. J’aime les amis que je me suis faits, les sorties restau/cine/théatre, la salsa, les petits repas entre copines avec S.

Et puis, surtout, j’aime l’île, les îles, les plages de Grande-Terre, les fruits, la jungle en Basse Terre, les doudous qui vendent du sobé coco sur les plages, le gout fort et parfumé du Rhum. J’aime rouler sur les petites routes de Guadeloupe, j’aime me poser sur une plage avec un bouquin, j’aime tant de choses, et j’ai un pincement à chaque fois que je pense que je n’en ai plus que pour quelques mois.

Il y a beaucoup de on dit sur la Guadeloupe.

On m’avait dit :

Les antillais sont dragueurs

Les antillais sont racistes

La Guadeloupe c’est très sale

La Guadeloupe tu aimes ou tu détestes.

La Guadeloupe c’est très cher.

Ah ouhais ? Tu pars en Guadeloupe, ben ça va être cool le taf là-bas…

Les guadeloupéens boivent beaucoup de rhum

Les bananes c’est les meilleures du monde.

Les Saintes c’est le paradis

En Guadeloupe tu vas aller à la plage tous les jours

Mais on ne m’avait pas dit :

Que les Antillais sont fous, mais fous de cyclisme

Qu’en Guadeloupe beaucoup de métro(politains) sont là parce qu’ils fuient quelques chose

Que le racisme peut être dirigé par une personne noire, contre une personne noire mais à la peau plus sombre.

Qu’à la radio, à part France Inter, pour écouter autre chose que du zouk faut se lever tôt !

Que je tuerais pour voir un film français au ciné, et je ne parle même pas de cinéma d’art et d’essai.

Que je prendrais autant de plaisir à aller au théâtre de l’archipel à Basterre.

Alors voilà, je vais essayer, point par point, de confirmer ou d’infirmer

Posté par Manu_0210 à 03:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Pour répondre (enfin) à Diane

    Fuir?

    Je pense que c'est très vrai, ce que tu dis sur les métros cherchant à fuir qqch. Que fuient-ils le plus, d'après toi? L'ennui en métropole? Une situation familiale? L'académie de Créteil?

    Posté par Anna, 05 mars 2008 à 10:40 | | Répondre
  • Merci pour ces belles réponses, je retrouve ce qui m'a plu en Martinique, les surprises aussi, parce que derrière la carte postale, il y a de la vie...

    Posté par Diane Groseille, 06 mars 2008 à 14:21 | | Répondre
  • Allo ? Ouh ouh ? Y'a quelqu'un ?

    Posté par Diane Groseille, 04 avril 2008 à 11:38 | | Répondre
Nouveau commentaire